En images
Gare à la masse « Tocytose » elle peut tassomer ton allergique !

Gare à la masse « Tocytose » elle peut tassomer ton allergique !


Manifestations cutanées dans l’anaphylaxie aux hyménoptères et aux diptères : relation avec le taux basal de tryptase. : A. Potier * , C. Lavigne † , D. Chappard ‡ , J. L. Verret § , A. Chevailler ¶ , B. Nicolie * and M. Drouet * * (...)

lire la suite

Rubrique venins

Guêpe, frelon, abeille, fourmis sont, dans nos pays tempérés, les insectes piqueurs que nous devons craindre. Il existe bien d’autres « bestioles » piquantes, mais ces quatre là sont les plus souvent responsables de réactions allergiques pouvant aller jusqu’au décès. Alors, si vous avez été piqué et que la réaction a été anormalement importante, consultez votre médecin pour réaliser un bilan allergologique.

Derniers articles venins

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54
article du 10 04 2006 par Dr Stéphane Guez

Recherchons volontaires (non anglais) allergiques à la guêpe pour rejouer avec une guêpe. (annonce non sérieuse)

Dans ce travail les auteurs ont étudié le résultat d’un test de provocation par piqûre de guêpe chez des patients allergiques à la guêpe. Ils démontrent que la réaction est d’autant plus sévère que la réaction initiale était sévère et qu’il y a une corrélation avec l’importance de la sensibilisation cutanée. Ce travail répond à une interrogation fréquente des cliniciens allergologues. Est-ce qu’une nouvelle (...)
lire la suite 2544 lectures

article du 18 11 2005 par Dr Stéphane Guez

San Antonio va pâlir de jalousie : vous allez tout savoir sur le Dard ! !

Les auteurs présentent un article de synthèse qui fait le point sur les données actuelles concernant la prise en charge de l’allergie au venin d’hyménoptère. Les points intéressant sont les informations sur les moyens d’éviter une nouvelle piqûre, et la conduite à tenir précise sur la fin de la désensibilisation. Comme dans toutes les différentes sous spécialités de l’allergologie, des recommandations (...)
lire la suite 1530 lectures

article du 4 04 2005 par Dr Stéphane Guez

Être piqué par l’allergologue ou par la guêpe : that is the question ! !

Dans cet article de synthèse les auteurs retracent l’histoire de la désensibilisation aux hyménoptères qui protège efficacement plus de 85% des patients avec une négativation des tests dans 25% des cas à 5 ans. La protection est très efficace mais certains patients doivent poursuivre ce traitement plusieurs années. La désensibilisation aux hyménoptères est très efficace. Ce traitement est maintenant (...)
lire la suite 2774 lectures

article du 31 03 2005 par Dr Philippe Carré

Faut-il s’abstenir de désensibiliser les cardiaques sévères ?

Dans une cohorte de 1389 patients ayant une indication d’IT aux venins, Müller et ses collègues se sont intéressés au sous-groupe des patients (11.2%) qui avaient une maladie cardio-vasculaire, et parmi eux à ceux (44) qui étaient sous bêta-bloqueurs, de façon à évaluer le risque de cette classe médicamenteuse. Au total, après arrêt du traitement au préalable chez certains d’entre eux, 25 patients (...)
lire la suite 1716 lectures

article du 17 02 2005 par Dr Stéphane Guez

Un traitement miraculeux de l’allergie à l’abeille ? Le « bon génie » est génétique ! !

Dans ce travail les auteurs ont testé chez la souris un nouvel allergène pour désensibiliser lors d’allergie au venin d’abeille. Cet allergène résulte de l’expression par génie génétique de la fusion des gènes de 2 allergène majeurs. Cette protéine entraîne une désensibilisation efficace sans provoquer de réactions IgE. Ce travail fondamental ouvre une nouvelle perspective thérapeutique pour traiter (...)
lire la suite 3486 lectures

article du 23 11 2004 par Dr Annie-Claire FEDIERE-PLISSONNEAU

Attention ça pique !

L’exposition à l’allergène « moustique » se fait via les piqûres et l’inhalation des débris d’insectes. En ce qui concerne l’inhalation des débris de moustiques, il n’a pas été démontré que cette inhalation pouvait induire une allergie respiratoire ; des recherches complémentaires sont nécessaires pour déterminer la fréquence de la sensibilisation induite par l’inhalation de débris de moustiques. Par piqûre, (...)
lire la suite 7110 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54