En images
Même les toutous peuvent être allergiques aux acariens !

Même les toutous peuvent être allergiques aux acariens !


Evaluation de la réactivité croisée entre cinq espèces d’acariens domestiques et de stockage. : Saridomichelakis MN, Marsella R, Lee KW, Esch RE, Farmaki R, Koutinas AF. Clinic of Medicine, School of Veterinary Medicine, University of Thessaly, (...)

lire la suite

Rubrique acariens

Il s’agit d’arachnides mesurant moins d’un demi-millimètre qui se comptent par millions dans nos literies où ils se nourrissent des débris de peau et de poils. Il en existe plus de 50000 espèces répertoriées. Celles de la "poussière de maison" sont essentiellement les "dermatophagoïdes pteronyssinus (Dp) et dermatophagoïdes farinae (DF)".
Souvent responsables d’asthme, ils sont classiquement associés à la poussière et aux moquettes. Ces arachnides donnent des allergies, facteur de risque d’asthme mais urticaire, eczéma et rhinites sont également fréquentes. Ils sont parfois impliqués en allergie alimentaire soit directement (farine), soit par allergie croisée.

Derniers articles acariens

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48
article du 9 11 2004 par Dr Clément FOURNIER

Faut-il jeter les housses anti-acariens et les acaricides ?

Quelle déception ! En pratique courante, on a pourtant l’impression « empirique » de constater l’amélioration de nos patients allergiques aux acariens lorsque les mesures d’éviction sont suivies. Il était connu que les acaricides étaient peu efficaces, mais les mesures physiques restaient une des bases de la prise en charge thérapeutique. Cependant cette méta-analyse ne doit pas être prise à la lettre (...)
lire la suite 4625 lectures

article du 1 11 2004 par Dr Hervé Couteaux

Acarien ne sert de couvrir, il faut partir de ce point

Une étude toute simple sur l’efficacité de l’utilisation d’une housse anti-acariens chez 52 patients asthmatiques, allergiques aux acariens. L’efficacité constatée se résume en une meilleure valeur du débit de pointe matinale du groupe « housse ». Dans ce même groupe, il a été noté une réduction significative du niveau d’allergènes. En résumé, il s’agit donc d’une étude cherchant à préciser l’efficacité (...)
lire la suite 2907 lectures

article du 4 10 2004 par Dr Alain Thillay

D. Pteronyssinus plus fort que D. Farinae ?

Ce qui est intéressant dans cette étude, ce n’est pas tant de montrer que les housses anti-acariens sont efficaces sur la diminution des allergènes majeurs de deux espèces courantes mais de montrer qu’il existe un différentiel d’effet entre ces deux espèces. Certes l’effet combiné moyen sur les deux espèces est bon, on assiste à une réelle diminution du taux de Der p 1 et Der f 1, mais cette diminution (...)
lire la suite 61867 lectures

article du 7 09 2004 par Dr Stéphane Guez

Les acariens sont rétrogrades : ils n’aiment pas l’air conditionné !!

Les auteurs démontrent que les enfants de Singapour ayant une rhinite allergique sont surtout des garçons, avec une sensibilisation aux allergènes intérieurs. L’air conditionné est une facteur de protection alors que son absence est liée à une sensibilisation plus fréquente à ces allergènes avec plus de polysensibilisation. L’air conditionné est souvent accusé de provoquer toute sortes de maladies (...)
lire la suite 3435 lectures

article du 29 07 2004 par Dr Sylvie HUET

Prévention de l’asthme allergique chez l’enfant : eviction or not eviction :that is the question !

Dans cette étude, les auteurs ont donc étudié l’influence d’une exposition précoce aux allergènes d’acariens sur le devenir allergique et asthmatique des enfants présentant ou non des antécédents familiaux d’atopie ou d’asthme. Pour ce faire, ils ont recueilli des échantillons de poussière des chambres de 428 enfants nés entre 1987 et 1989, mesuré les concentrations en allergènes majeurs de D. (...)
lire la suite 3211 lectures

article du 7 06 2004 par Dr Stéphane Guez

Dites moi comment vous vivez, je vous dirai si les acariens seront amoureux de vous

Les auteurs ont étudié les paramètres de l’habitat qui pourraient intervenir dans le développement des acariens. De façon surprenante, si certains facteurs comme la température, les moisissures ou l’air conditionné interviennent, ils ne sont pas déterminants. Mais il reste des facteurs d’influence qui sont non déterminés. Ce travail est important car il confirme que l’éviction des acariens, qui est (...)
lire la suite 2399 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48