En images
Adrénaline : « Shoot or not shoot that’s the question ? »

Adrénaline : « Shoot or not shoot that’s the question ? »


Adrénaline, comprimés sublinguaux contre injection intramusculaire : équivalence de dose pour un traitement potentiel de l’anaphylaxie. : Mutasem M. Rawas-Qalaji, BPharma, F. Estelle R. Simons, MDb, Keith J. Simons, PhDab a From the Faculty of (...)

lire la suite

Rubrique urgences

L’allergie, ça n’est pas seulement une maladie chronique fort gênante. Elle peut entraîner des décès. Même s’ils sont, fort heureusement, très rares, les accidents allergiques peuvent le plus souvent être évités.
Connaître la cause de l’allergie, la conduite à tenir dès les premiers signes et savoir réagir vite permettra d’éviter des accidents graves.
L’adrénaline et les broncho-dilatateurs sont les deux seuls traitements de l’urgence allergique.

Plus d’informations sur http://urgence-anaphylaxie.com

Derniers articles urgences

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30
article du 18 03 2003 par Dr Philippe Carré

Faut-il gonfler les asthmatiques à l’hélium ?

La revue des essais contrôlés comparant l’héliox (hélium plus oxygène) au placebo, dans l’asthme aigu, n’apporte pas de preuve en faveur de l’utilisation de ce mélange chez les patients asthmatiques en crise, à la phase initiale. Même si les effectifs des études sont peu importants, ces conclusions rejoignent celles publiées récemment par L’Her dans la Revue des Maladies Respiratoires (Revision of the 3rd (...)
lire la suite 3738 lectures

article du 19 11 2002 par Dr Alain Thillay

Sang dans les urines : origine allergique ?

Pourquoi le filtre rénal ne serait-il pas le siège d’une réaction allergique ? A mon sens, dans l’allergie IgE médiée, il existe une unité dans le dysfonctionnement immunitaire (répondre via les IgE et tout ce que cela comprend et entraîne) et une expression protéiforme de la maladie allergique au niveau de tous les tissus en interface avec le milieu environnant (muqueuses respiratoires, oculaires, (...)
lire la suite 17575 lectures

article du 23 04 2002 par Dr Alain Thillay

Co-facteurs de l’allergie : marqueurs du risque de réactions sévères de l’allergie alimentaire.

L’Allergologue praticien connaît bien cette particularité du co-facteur de l’allergie alimentaire. C’est pour lui une difficulté diagnostique. Par exemple, tel patient, sensibilisé à la viande de porc, ne se révèlera symptomatique qu’après avoir couru pendant au moins 20 minutes, tel autre, ayant arrosé son repas de quelques verres de vin. Ici, l’accumulation de ces co-facteurs constitue un facteur de (...)
lire la suite 5427 lectures

article du 11 04 2002 par Dr Alain Thillay

Pas d’intérêt de tests prédictifs au latex en préopératoire chez les enfants.

Les conclusions de cette étude me conviennent parfaitement. Le rendement d’un dépistage systématique préopératoire d’allergie au latex est nul. Même en cas de test positif, il ne permet pas de faire la part d’une sensibilisation ou d’une véritable allergie. Par contre, il serait intéressant dans une étude plus large, de faire des groupes en fonction du type d’interventions subies, interventions (...)
lire la suite 2000 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30