En images
Petites souris nippones + PVC = DA !

Petites souris nippones + PVC = DA !


Effets de l’exposition maternelle au di-(2-éthylhexyl) phtalate au cours de la vie foetale et/ou de la période néonatale sur la dermatite atopique de la progéniture mâle. : Yanagisawa R, Takano H, Inoue K, Koike E, Sadakane K, Ichinose T. (...)

lire la suite

Rubrique environnement

La pollution extérieure est reconnue comme étant un facteur d’apparition de l’allergie : elle modifie les pollens et les rend plus allergisants. Il ne faut toutefois pas sous-estimer la pollution intérieure que nous côtoyons tous les jours : tabac, poussières, animaux, parfums d’ambiance, désodorisants, huiles essentielles (!)…

Garder un environnement le plus sain possible est un des objectifs pour combattre l’allergie. Cela passe par une aération régulière, l’entretien des circuits de traitement de l’air (climatisations, VMC) et la suppression des ajouts inutiles (encens, pots pourris, désodorisants etc.).

Derniers articles environnement

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 78
article du 13 05 2008 par Dr Alain Thillay

Pollution et sensibilisation allergique, pas si grave ?

Cette étude d’origine allemande a pour objectif de tirer au clair un problème important : la sensibilisation allergique est-elle liée à la pollution atmosphérique ? ECRHS I est une étude multicentrique internationale (16 pays, 18 000 sujets) qui a permis d’évaluer les patients en 1991 (questionnaire, EFR, test à la méthacholine, IgE spécifiques). L’ECRHS II, 10 ans plus tard, a permis de réévaluer les (...)
lire la suite 2225 lectures

article du 13 12 2007 par Dr Stéphane Guez

Un nouveau risque intérieur : les phtalates. Damned !!

Dans ce travail, les auteurs montrent qu’à l’intérieur des habitats il existe une forte exposition respiratoire aux phtalates. Ceux-ci sont liés aux particules de poussières de différentes tailles avec une présence dans les endroits où vivent des enfants. Les sources sont nombreuses en particulier en provenance des meubles. Les phtalates sont des composés avec un noyau benzénique qui ont une (...)
lire la suite 3066 lectures

article du 24 04 2006 par Dr Stéphane Guez

Non au CPE (Composés Particulièrement néfaste pour l’Environnement)

Dans ce travail, les auteurs démontrent que l’exposition cutanée à composés organiques volatils présents dans l’air ambiant entraîne une effraction de la barrière cutanée avec une modification de la perte d’eau transcutanée et du flux sanguin dermique. Cela pourrait expliquer l’augmentation de prévalence de la dermatite atopique. Ce travail est très intéressant car il apporte une nouvelle pierre au (...)
lire la suite 2375 lectures

article du 11 04 2006 par Dr Geneviève DEMONET

Respirer ou conduire : il va falloir choisir...

Deux populations d’asthmatiques sévères ont été étudiées, l’une en période d’exacerbation (13 patients) et l’autre en dehors des exacerbations (19 patients). Elles ont été comparées à un groupe contrôle (14 sujets). L’exposition aux particules de diesel des gaz d’échappement (PDE) s’est faite in vitro. Les résultats montrent que les PDE activent les cellules T seulement chez les asthmatiques, avec un effet (...)
lire la suite 1888 lectures

article du 29 01 2006 par Dr Christian Debavelaere

Docteur, je consulte pour une allergie au tabac. Ah Ah ! Vous déraisonnez, mon cher répond le docte praticien...

Longtemps, face au patient allergique, asthmatique, se plaignant d’une recrudescence de ses symptômes dans une atmosphère enfumée, j’ai expliqué que, non , il n’y a pas d’allergie au tabac mais que l’on considère souvent l’effet du tabagisme comme simplement potentialisateur d’une inflammation préexistante et comme facteur permissif pour la pénétration des allergènes dans les voies respiratoire . Cette (...)
lire la suite 9200 lectures

article du 19 12 2005 par Dr Christian Debavelaere

Le plomb dans les urines de l’enfant asthmatique sera-t-il capable d’en mettre dans la cervelle de ses parents fumeurs ?

Cet article établit que l’exposition à la fumée de tabac conduit à l’exposition à la nicotine, de l’enfant asthmatique, mesurée par la présence dans les urines de son métabolite, la cotinine, mais également à la contamination par des métaux lourds, le cadmium et le plomb, phénomène aggravé par la maladies asthmatique et l’atteinte des petites voies aériennes. Plomb et cadmium sont toxiques et (...)
lire la suite 2355 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 78