En images
Petites souris nippones + PVC = DA !

Petites souris nippones + PVC = DA !


Effets de l’exposition maternelle au di-(2-éthylhexyl) phtalate au cours de la vie foetale et/ou de la période néonatale sur la dermatite atopique de la progéniture mâle. : Yanagisawa R, Takano H, Inoue K, Koike E, Sadakane K, Ichinose T. (...)

lire la suite

Rubrique environnement

La pollution extérieure est reconnue comme étant un facteur d’apparition de l’allergie : elle modifie les pollens et les rend plus allergisants. Il ne faut toutefois pas sous-estimer la pollution intérieure que nous côtoyons tous les jours : tabac, poussières, animaux, parfums d’ambiance, désodorisants, huiles essentielles (!)…

Garder un environnement le plus sain possible est un des objectifs pour combattre l’allergie. Cela passe par une aération régulière, l’entretien des circuits de traitement de l’air (climatisations, VMC) et la suppression des ajouts inutiles (encens, pots pourris, désodorisants etc.).

Derniers articles environnement

0 | ... | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | ... | 78
article du 28 09 2004 par Dr Stéphane Guez

Dites aux SDF de ne plus se plaindre, ils ont la chance de ne pas connaître les affres de la pollution intérieure !!

Dans ce travail, les auteurs démontrent que le chauffage au fuel solide par une chaudière avec une façade en vitre produit des particules de 10 ou moins de 10 micromètres de diamètre, qui entraînent une augmentation significative des manifestations de sifflements, de toux et d’asthme chez les enfants. Ce travail démontre donc encore une fois l’importance de la pollution intérieure dans le (...)
lire la suite 2894 lectures

article du 23 09 2004 par Dr Christian Debavelaere

Viens petite fille dans mon comic strip, viens faire des wip ! Des clip ! crap ! COV,NOX,CO,HCHO et wiZZZ,chebam8

Les objectifs de l’étude sont Démontrer le lien entre exposition aux composés organiques volatils et l’asthme dans l’enfance Classer les COV en fonction de leur impact sur l’asthme. Établir une relation entre taux de COV et risque d’asthme il s’agit d’une étude rétrospective par questionnaire Cette étude reprend à nouveau l’impact des composés organiques volatils sur des pathologies comme l’asthme. Elle (...)
lire la suite 4602 lectures

article du 22 09 2004 par Dr Stéphane Guez

Le latex bientôt marqué à la culotte : les fétichistes allergiques vont pouvoir respirer.

Les auteurs ont identifié dans ce travail 2 allergènes dont la mise en évidence permet de prédire la capacité allergisante de gants en latex. Ils proposent donc un nouveau test immuno-enzymatique basé sur la recherche de ces 2 allergènes sur des coupes de gants pour évaluer le risque allergique de ces gants. Ce travail biologique est très intéressant car sur le plan méthodologique et sur le plan (...)
lire la suite 2138 lectures

article du 9 09 2004 par Dr Alain Thillay

Il n’y aurait pas de fumée sans asthme ?

Même si cette étude est en partie rétrospective, on peut considérer que les critères pour démontrer l’allergie et l’HRB sont adaptés, respectivement, prick tests et tests de provocation bronchique à l’histamine. Il n’y aurait pas de lien entre l’exposition précoce à un appareil de chauffage et la survenue ultérieure d’un asthme. Par contre, il y aurait un lien entre le fait d’avoir des wheezing et d’avoir (...)
lire la suite 1670 lectures

article du 5 07 2004 par Dr Alain Thillay

Quid du mélange ozone + allergènes sur les bronches ?

Cette étude américaine ne semble pas prouver grand chose quant au rôle de l’ozone sur la bronchoconstriction et la phase inflammatoire chez des sujets asthmatiques subissant un test de provocation bronchique spécifique. Ils notent simplement qu’un sous-groupe d’asthmatiques acquiert une augmentation de la sensibilité aux aéroallergènes après exposition à des doses relativement modérées d’ozone. Ce (...)
lire la suite 1668 lectures

article du 24 05 2004 par Dr Isabelle Bossé

Contrôle ou pas contrôle (de l’environnement) : là est la question.

Les valeurs contrôlées sont la sensibilisation par tests cutanés ou dosages d’Ig E spécifiques, et la fonction respiratoire par mesure des résistances, cependant les auteurs ne font pas ici état des signes cliniques présentés par les enfants : sont-ils seulement sensibilisés ou allergiques, et les résistances respiratoires élevées sont-elles assorties de signes cliniques ? Les résultats montrent donc une (...)
lire la suite 1093 lectures

0 | ... | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | ... | 78