En images
Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !

Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !


L’influence des corticoïdes inhalés sur la croissance pubertaire et la taille finale chez les enfants asthmatiques. : Chiara De Leonibus1,*, Marina Attanasi1, Zane Roze2, Benedetta Martin1, Maria Loredana Marcovecchio1,3, Sabrina Di Pillo1, (...)

lire la suite

Rubrique traitements

Pour traiter une allergie, on dispose de traitements des symptômes : antihistaminiques, antiasthmatiques (traitement de fond et de crise), dermocorticoïdes, inhibiteurs de calcineurine, immunomodulateurs (omalizumab et autres anticorps) etc.. Mais le seul traitement de la cause est la désensibilisation spécifique ou immunothérapie spécifique. Elle vise à rétablir une tolérance perdue : en sublinguale, en comprimé, en lyophylisat en injectable ou bientôt en patch. D’autres façons d’améliorer la vie des allergiques existent aussi ou sont en cours de développement.

Derniers articles traitements

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 330
article du 13 10 2014 par Dr Alain Thillay

Très mauvais impact de l’œsophagite à éosinophiles !

L’œsophagite à éosinophiles est une maladie qui a été décrite pour la première fois en 1977. Il s’agit d’une entité anatomo-clinique qui se définit par l’existence d’une infiltration massive et isolée de l’œsophage par des éosinophiles et de signes cliniques d’atteinte œsophagienne. La présentation clinique est celle d’une dysphagie qui apparaît surtout lors de l’ingestion d’aliments solides avec impression de (...)
lire la suite 8983 lectures

article du 10 10 2014 par Dr Bertrand Lovato

Pour ceux qui en doutaient, encore une preuve que la désensibilisation sublinguale est sûre et efficace !

Cette étude chinoise (avec la participation de professionnels de chez Stallergènes) avait pour but de montrer la bonne tolérance mais aussi l’efficacité de l’immunothérapie allergénique aux acariens par voie sublinguale (300IR) sur l’asthme persistant par sensibilisation aux acariens. Il en ressort initialement aucune différence significative avec le placébo. Par contre, si les patients sont (...)
lire la suite 2373 lectures

article du 30 05 2014 par Dr Stéphane Guez

D’accord l’immunothérapie c’est pas dangereux, mais dans 20 ans : je risque pas un cancer ou une maladie auto-immune ?

Dans cette étude observationnelle sur les effets à long terme de la désensibilisation, les auteurs ont recherché s’il y avait, après 20 ans, un risque de développer une maladie auto-immune ou une affection cancéreuse. Il n’y a bien aucun risque et même un effet protecteur modeste à confirmer pour certaines leucémies. Ce travail va totalement rassurer les allergologues. On peut cependant faire quelques (...)
lire la suite 730 lectures

article du 19 05 2014 par Dr Stéphane Guez

Le lymphocyte T convoqué en cour martiale pour avoir mal répondu à son Adjuvant !!

Les auteurs ont étudié les effets immunologiques des allergènes modifiés, que ce soit chimiquement (allergoïdes) ou par adsorption sur de l’alum. Il n’est pas démontré d’effet adjuvant sur la réponse lymphocytaire mais il y a bien une diminution de l’allergénicité et une augmentation de la réponse IgG par adsorption sur l’alum. Cette étude est intéressante pour les allergologues qui utilisent (...)
lire la suite 246 lectures

article du 7 05 2014 par Dr Céline Palussière

Trop bien : plus il y a de pollens, plus la désensibilisation soulage les patients !

Déjà, la médecine n’était pas une science exacte, l’humain n’est pas très reproductible. Alors quand on s’intéresse à l’homme dans son environnement, cela se corse encore. Car la nature, ça vit aussi, et un printemps ne ressemble pas toujours à un autre. Toutes ces variables rendent bien difficiles à mesurer, chiffrer, les différents traitements proposés pour les allergies aux pollens. Et pourtant c’est ce (...)
lire la suite 493 lectures

article du 30 04 2014 par Dr Cécilia Nocent

Anti IL13 : poudre aux yeux ou réel bénéfice chez les asthmatiques sévères ?

Cette étude sponsorisée par GSK et publiée dans le JACI d’avril 2014 s’intéresse à l’efficacité et à l’innocuité d’un nouvel anticorps monoclonal humanisé anti-IL13 dans l’asthme sévère non contrôlé malgré de fortes doses de corticostéroïdes inhalés. Depuis quelques années, plusieurs pistes thérapeutiques ont été étudiées dans l’asthme sévère en se basant sur les connaissances physiopathologiques de cette (...)
lire la suite 563 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 330