En images
Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !

Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !


L’influence des corticoïdes inhalés sur la croissance pubertaire et la taille finale chez les enfants asthmatiques. : Chiara De Leonibus1,*, Marina Attanasi1, Zane Roze2, Benedetta Martin1, Maria Loredana Marcovecchio1,3, Sabrina Di Pillo1, (...)

lire la suite

Rubrique traitements

Pour traiter une allergie, on dispose de traitements des symptômes : antihistaminiques, antiasthmatiques (traitement de fond et de crise), dermocorticoïdes, inhibiteurs de calcineurine, immunomodulateurs (omalizumab et autres anticorps) etc.. Mais le seul traitement de la cause est la désensibilisation spécifique ou immunothérapie spécifique. Elle vise à rétablir une tolérance perdue : en sublinguale, en comprimé, en lyophylisat en injectable ou bientôt en patch. D’autres façons d’améliorer la vie des allergiques existent aussi ou sont en cours de développement.

Derniers articles traitements

0 | ... | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | ... | 330
article du 21 11 2013 par Dr Cécilia Nocent

Comment reparler des anti-cholinergiques dans l’asthme…

Cette étude s’intéresse à la valeur ajoutée que représente l’adjonction de tiotropium à des corticoïdes inhalés chez des asthmatiques non parfaitement contrôlés. Il s’agit d’une étude utilisant les données d’un essai de grande ampleur réalisé aux USA. L’essai initial n’était pas fait pour répondre à la question posée mais les données ont été analysées dans un deuxième temps. Le tiotropium a été étudié et (...)
lire la suite 691 lectures

article du 16 10 2013 par Dr Stéphane Guez

La gloire de l’allergologue : l’efficacité de l’ITS au venin d’hyménoptère.

Les auteurs démontrent que l’immunothérapie protège efficacement la majorité des enfants ayant une anaphylaxie au venin d’hyménoptère. Le risque de nouvelle piqûre au même insecte est très élevé chez les enfants les plus jeunes conduisant à discuter les indications de l’immunothérapie chez les moins de 6 ans. Cette étude confirme l’efficacité de l’immunothérapie spécifique au venin d’hyménoptère en (...)
lire la suite 588 lectures

article du 20 09 2013 par Dr Bertrand Lovato

La prise en charge de la dermatite atopique : c’est du chinois !

Les herbes médicinales chinoises (plusieurs centaines) sont utilisées dans la pharmacopée chinoise depuis des millénaires, dans un but traditionnellement plus préventif que curatif. Ces herbes peuvent entraîner des effets secondaires le plus souvent d’ordre digestif, mais parfois des réactions plus graves, notamment des interactions avec des médicaments. Elles ne doivent donc pas être utilisées en (...)
lire la suite 502 lectures

article du 20 06 2013 par Dr Philippe Carré

SLIT ou SCIT : hit parade !

Les auteurs ont fait une revue de la littérature sur l’immunothérapie spécifique (IS) chez plus de 2500 enfants ayant un asthme ou une rhinite allergique, en analysant 34 essais randomisés contrôlés (13 concernant l’ITSC, 18 l’ITSL, et 3 comparant les deux techniques). Les résultats montrent un degré de preuve : pour l’ITSC : modéré pour l’amélioration des symptômes d’asthme et de rhinitefaible pour (...)
lire la suite 1009 lectures

article du 29 05 2013 par Dr Bertrand Lovato

La Hollande, l’autre pays du fromage et de l’inobservance

Cette étude montre une fois de plus que l’observance des traitements chroniques en général et de l’immunothérapie en particulier est médiocre, bien que dans cette étude, les taux d’inobservance battent des records …. Parmi les facteurs de mauvais pronostic d’une bonne compliance au traitement, le rôle du médecin prescripteur mis en lumière dans cette étude, doit faire réfléchir l’allergologue à sa (...)
lire la suite 1046 lectures

article du 23 04 2013 par Dr Stéphane Guez

Une piste pour faire des économies : promouvoir l’immunothérapie spécifique dans la rhinite allergique.

Dans ce travail mené aux Etats-Unis, les auteurs démontrent que la mise en place précoce d’une ITS dans la rhinite allergique chez les adultes et chez les enfants entraine une réduction du coût par rapport à une prise en charge thérapeutique sans ITS. Il n’y a pas de différence significative entre adultes et enfants. Ces données économiques sont très spécifiques du pays concerné. Il est donc difficile (...)
lire la suite 715 lectures

0 | ... | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | ... | 330