En images
Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !

Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !


L’influence des corticoïdes inhalés sur la croissance pubertaire et la taille finale chez les enfants asthmatiques. : Chiara De Leonibus1,*, Marina Attanasi1, Zane Roze2, Benedetta Martin1, Maria Loredana Marcovecchio1,3, Sabrina Di Pillo1, (...)

lire la suite

Rubrique traitements

Pour traiter une allergie, on dispose de traitements des symptômes : antihistaminiques, antiasthmatiques (traitement de fond et de crise), dermocorticoïdes, inhibiteurs de calcineurine, immunomodulateurs (omalizumab et autres anticorps) etc.. Mais le seul traitement de la cause est la désensibilisation spécifique ou immunothérapie spécifique. Elle vise à rétablir une tolérance perdue : en sublinguale, en comprimé, en lyophylisat en injectable ou bientôt en patch. D’autres façons d’améliorer la vie des allergiques existent aussi ou sont en cours de développement.

Derniers articles traitements

0 | ... | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | ... | 330
article du 12 10 2012 par Dr Alain Thillay

Immunothérapie orale au lait de vache : prédire le risque de réaction !

Depuis quelques années, l’immunothérapie allergénique a fait son entrée dans le domaine de l’allergie alimentaire. Il est vrai que jusqu’alors la seule thérapeutique approuvée était l’éviction stricte avec toutes les difficultés que cela représente, avec tous les risques auxquels s’expose le patient en cas de « rencontre » inopinée avec son allergène. Ici, il s’agit d’une étude espagnole dont le but était (...)
lire la suite 1041 lectures

article du 10 10 2012 par Dr Céline Palussière

L’immunothérapie spécifique : toujours plus sure, plus efficace !

De fait, de nombreuses études sont publiées ces temps-ci au sujet de l’immunothérapie, preuve que la recherche scientifique avance dans ce domaine, s’appuyant sur les avancées de la biologie et du génie génétique. Cet article se penche sur les perspectives d’avenir des traitements spécifiques, afin d’améliorer la sécurité et l’efficacité de l’immunothérapie vis à vis des acariens. Les techniques de (...)
lire la suite 1194 lectures

article du 1 10 2012 par Dr Céline Palussière

Une désensibilisation sublinguale

Convaincus de l’efficacité et de la sécurité d’emploi de l’immunothérapie spécifique vis à vis des acariens par voie sublinguale, nous proposons quotidiennement ce type de traitements à nos patients souffrant de rhinite allergique. Mais en connaissons nous vraiment l’impact sur leur profil de sensibilisation ? Ne peut-on pas induire de nouvelle sensibilisation ? Quelles en sont les conséquences en (...)
lire la suite 1363 lectures

article du 7 06 2012 par Dr Geneviève DEMONET

Comprimé d’acarien : le mélange est-il sûr ?

L’utilisation d’un mélange d’acariens (D Pter et D Far) en immunothérapie sublinguale permettrait d’augmenter la couverture allergénique. L’exposition du patient à des allergènes auxquels il n’est pas sensibilisé pourrait cependant induire une néo-sensibilisation à ces protéines. Une étude menée par Stallergenes sur une cohorte de 509 patients européens adultes se veut néanmoins rassurante… Ce travail a été (...)
lire la suite 1504 lectures

article du 31 05 2012 par Dr Geneviève DEMONET

Peut-on débuter une ITSL pendant la grossesse ?

Il est d’usage de poursuivre une désensibilisation chez une femme enceinte mais de ne pas débuter le traitement en cas de grossesse. Les seules données sur l’innocuité de l’immunothérapie concernaient jusqu’ici la voie sous-cutanée. Les résultats d’une étude prospective indienne sur la sécurité d’emploi de l’immunothérapie sublinguale pendant la grossesse viennent d’être publiés. Trois groupes de femmes (...)
lire la suite 972 lectures

article du 20 04 2012 par Dr Stéphane Guez

Immunothérapie sublinguale et grossesse : pas de risque, bébé ne ressemblera pas à un acarien géant.

Dans ce travail prospectif les auteurs ont suivi des patientes au cours de leurs grossesses. Ils démontrent qu’il n’y a pas de complications lors du suivi d’une ISL pendant la grossesse et qu’il n’y a pas de risque non plus à mettre en route une désensibilisation par voie sublinguale lors du début d’une grossesse. Voici en effet un travail qui était nécessaire pour confirmer qu’il n’y a pas de (...)
lire la suite 975 lectures

0 | ... | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | 66 | ... | 330