En images
Et si les petites voies aériennes n’étaient que du vent ???

Et si les petites voies aériennes n’étaient que du vent ???


Effets de la dysfonction des petites voies aériennes dans l’expression de l’asthme : focus sur les symptômes d’asthme et l’hyper-réactivité bronchique : van der Wiel E, Postma DS, van der Molen T, Schiphof-Godart L, ten Hacken NHT, van den Berge M. (...)

lire la suite

Rubrique asthme

L’allergie déclenche une inflammation locale. Lorsqu’elle a lieu dans les bronches cela est responsable d’asthme. Beaucoup de personnes asthmatiques confondent crise d’asthme et maladie asthmatique. La crise d’asthme est un réflexe de défense des bronches devant une souffrance brutale : il y a une gêne respiratoire intense, des sifflements. Il est rare de ne pas s’en rendre compte. Inversement, la maladie asthmatique est une inflammation chronique des petites bronches et, si celle-ci est progressive, vous pouvez détruire un grand pourcentage de vos voies aériennes en vous habituant progressivement à cette obstruction bronchique. Aujourd’hui, seule la pléthysmographie permet de visualiser cette maladie. L’asthme touche de plus en plus de personnes dans le monde et de plus en plus jeunes. Prise en charge tôt, il est parfaitement soignable.

Derniers articles asthme

0 | ... | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | ... | 654
article du 15 01 2015 par Dr Philippe Carré

Avoir un taux faible de cholestérol n’est pas bon pour les asthmatiques.

Des études récentes suggèrent le rôle potentiel du HDL-C dans la pathogénie de l’asthme pédiatrique, ou au moins leur coexistence dans le jeune âge. Les auteurs ont exploré dans cette étude de cohorte de 851 enfants l’association entre l’asthme et le taux de HDL-C à l’âge de 16 à 18 ans par rapport aux taux à l’âge de 11-12 ans, ainsi que les caractères phénotypiques qui sont associés à un taux de HDL-C bas. (...)
lire la suite 568 lectures

article du 6 01 2015 par Dr Philippe Carré

Les endotoxines ne sont pas sans gène. Attention à vous les asthmatiques !

L’expression des maladies allergiques est influencée par l’interaction entre les gènes et les expositions environnementales, dont un des indicateurs les plus fiables est l’exposition aux endotoxines (LPS). En contraste avec leur rôle protecteur dans le développement du phénotype allergique, l’inhalation d’endotoxines peut être délétère chez les asthmatiques. A la surface de la membrane cellulaire, les (...)
lire la suite 374 lectures

article du 26 11 2014 par Dr Cécilia Nocent

Et si les petites voies aériennes n’étaient que du vent ???

Il s’agit d’une étude néerlandaise parue dans Allergy qui s’intéresse à la relation entre dysfonction mesurée objectivement des petites voies aériennes et symptômes cliniques d’asthme. Cette étude a été réalisée sur 58 patients asthmatiques. Ils bénéficiaient de tests objectifs de fonction respiratoire et de réactivité bronchique et les symptômes étaient évalués par des questionnaires validés. Cette étude (...)
lire la suite 1278 lectures

article du 20 11 2014 par

De l’importance des facteurs de risque dans l’asthme.

Ce travail suédois a étudié l’importance des facteurs de risque pour l’asthme chez les enfants de 7-8 ans et les a comparé à 10 ans d’intervalle de 1996 à 2006. Les facteurs de risque environnementaux (habitat humide, infections respiratoires et tabagisme maternel) et non–environnementaux (asthme parental, sensibilisation allergénique et sexe masculin) ont été étudiés. Il en ressort que les facteurs (...)
lire la suite 704 lectures

article du 5 11 2014 par Dr Cécilia Nocent

Les jeunes obèses ne sont peut-être pas asthmatiques par hasard…

Cette étude espagnole, publiée en 2014 dans « Pediatric Allergy and Immunology » s’intéresse à l’association entre asthme et obésité chez des enfants de 4 à 15 ans. L’obésité est le fléau des pays développés au XXI° siècle. Cette pathologie concerne les enfants, les adolescents et les adultes. Des études épidémiologiques ont montré que la prévalence de l’asthme chez les obèses était plus importante que dans (...)
lire la suite 224 lectures

article du 27 10 2014 par Dr Bertrand Lovato

Un peu de vitamine D pour vos asthmatiques sévères ?

Cette étude d’une équipe turque voulait démontrer l’existence d’une relation entre le statut en vitamine D chez les enfants et leur statut asthmatique. Il en ressort premièrement aucune relation mais en formant des groupes de patients selon leur taux en vitamine D et des caractéristiques tels que la sévérité de l’asthme, le nombre d’exacerbations, le recours à une corticothérapie générale ils mettent en (...)
lire la suite 555 lectures

0 | ... | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | ... | 654