En images
Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!

Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!


Les tests IgE aux protéines du blanc d’œuf natives et dénaturées permettent de distinguer les enfants allergiques à l’œuf de ceux qui sont tolérants. : Benhamou Senouf AH, Borres MP, Eigenmann PA. Native and denatured egg white protein IgE tests (...)

lire la suite

Rubrique diagnostic

Diagnostiquer une allergie, c’est d’abord diagnostiquer une maladie : rhinite, asthme, eczéma, conjonctivite, oedème, choc, anaphylaxie, urticaire, gastro-entérite à éosinophiles…
Puis il faut en explorer les causes dont l’allergie par des tests cutanés, des patch-tests (tests épicutanés), des explorations fonctionnelles respiratoires (pléthysmographie), des dosages d’IgE spécifiques, des tests de provocation, des examens radiologiques (scanner) etc.

Derniers articles diagnostic

0 | ... | 198 | 204 | 210 | 216 | 222 | 228 | 234 | 240 | 246 | 252
article du 4 10 2002 par Dr Jean-Charles Bonneau

Attention ! un « allergique » vient d’arriver en salle d’accouchement !

D’accord , pourquoi ne pas faire un dosage d’IGE dans le sang du cordon ! mais, la survenue des épisodes de l’histoire naturelle de l’allergie en sera elle changée ? On voit plein de bébés avec de l’eczéma, atopiques jusqu’au bout des cheveux ou la biologie n’est pas au rendez vous. Regardez les voitures passer dans la rue ne renseigne pas sur le nombre de voitures garées ; doser les IGE Spécifiques (...)
lire la suite 1996 lectures

article du 4 10 2002 par Dr Alain Thillay

Tests cutanés : ne soyez pas radins.

Cela m’apparaît évident, il faut changer de dispositif de poncture après chaque test. Il est vrai que l’on m’a appris ainsi. Je crois qu’effectivement réaliser un bon testing nécessite de prendre toutes les précautions possibles pour que les résultats soient indiscutables. Cela est déjà assez difficile de les interpréter dans le cadre de la globalité anamnestique et clinique du patient pour ne pas (...)
lire la suite 2605 lectures

article du 2 10 2002 par Dr Stéphane Guez

La toux c’est simple (du moins pour le médecin qui lui ne tousse pas….)

Cette revue générale permet de dédramatiser la prise en charge de la toux chronique de l’adulte, 3 causes : l’écoulement nasal postérieur, l’asthme et le reflux gastro-oesophagien représentent en effet les étiologies de la plupart des toux chroniques. 2 points sont intéressants : la nécessité d’un traitement énergique pour traiter chacune de ces causes, et la nécessité fréquente d’une combinaison (...)
lire la suite 14574 lectures

article du 19 09 2002 par Dr Stéphane Guez

L’ECP, le serpent de mer de la maladie asthmatique.

En fait donc l’ECP témoigne essentiellement de la réponse aux corticoïdes lors d’un épisode aigu d’asthme. Les auteurs n’indiquent pas le type de prise en charge préconisé pour les non répondeurs. Faut-il en pratique clinique effectuer ce dosage ? En fait la connaissance de ce résultat ne semble pas utile en première intention. Par contre chez un adulte ayant peu répondu, ou de façon lente, aux (...)
lire la suite 3828 lectures

article du 26 08 2002 par Dr Dominique Marchand

Inflammation bronchique chez l’enfant :Playdoyer pour le monoxyde d’azote exhalé (NOe)

La perséverance des investigateurs dont le chef de file est M D Shields (Belfast, UK)déjà auteurs de travaux centrés sur l’ECP et le comptage d’éosinophiles dans le serum , permet de passer du stade du constat à celui de la corrélation et permet d’ affirmer aux sceptiques la valeur du dosage du NOe.Toutefois il éxiste une grande dispersion des valeurs et les auteurs concluent à une corrélation (...)
lire la suite 3003 lectures

article du 10 08 2002 par Dr Alain Thillay

Tests épicutanés aux aéroallergènes dans la dermatite atopique : peu fiables.

Ce travail tend à démontrer la faiblesse de la reproductibilité et la mauvaise concordance entre des tests provenant de deux fournisseurs de tests épicutanés aux aéroallergènes chez des patients présentant une dermatite atopique. Les tests épicutanés de l’atopie : reproductibilité et comparaison des différentes méthodes d’évaluation. : C. Heinemann, S. Schliemann-Willers, D. Kelterer, U. Metzner, K. (...)
lire la suite 2654 lectures

0 | ... | 198 | 204 | 210 | 216 | 222 | 228 | 234 | 240 | 246 | 252