En images
Un extrait d’œuf hydrolysé sans danger et efficace : le plus difficile est d’hydrolyser la poule !!

Un extrait d’œuf hydrolysé sans danger et efficace : le plus difficile est d’hydrolyser la poule !!


Immunothérapie orale avec extraits d’œuf hydrolysé à faible allergénicité chez des enfants allergiques à l’œuf. : Stavroula Giavi1,†, Yvonne M. Vissers2,†, Antonella Muraro3, Roger Lauener4,5, Anastasios P. Konstantinopoulos1, Annick Mercenier2, Antoine (...)

lire la suite

Rubrique alimentaires

L’allergie alimentaire est passée en 20 ans du stade d’inexistante ou de fantasme pour certains médecins au statut de dure réalité frappant jusqu’à 25% des enfants à deux ans. Cette constatation n’est pas seulement due au fait que l’on sait de mieux en mieux la retrouver : les congrès mettent en évidence le rôle primordial de notre mode de vie et de son retentissement sur notre microbiote et sur l’épigénétique. Arachide, lait de vache, noix, soja, farine de blé, poisson, fruits et bien d’autres aliments quotidiens sont des sources allergèniques potentielles. Des symptômes cutanés aux maladies respiratoires, l’allergie alimentaire peut se manifester de multiples façons.

Derniers articles alimentaires

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 486
article du 1 04 2015 par Dr Bertrand Lovato

Pour le diagnostic de l’allergie au lait de vache, faites confiance à E.T. !

Cette étude israélienne a tenté d’étudier la signification clinique et l’incidence de l’urticaire de contact au lait de vache chez les enfants allergiques au lait de vache. 44.9% des enfants allergiques au lait sur un mode IgE-médié avaient une urticaire de contact par le « finger test » (goutte de lait déposée sur la joue des enfants par le doigt du médecin) et ce d’autant plus s‘ils avaient une (...)
lire la suite 1672 lectures

article du 27 03 2015 par Dr Alain Thillay

Allergie noisette et arachide, ça croise ou ça croise pas ?

La noisette est l’exemple type de réactivités croisées multiples, elle comprend celle due à PR-10, celle due au syndrome LTP et celles dues aux protéines de stockage. Il est souvent constaté chez les patients IgE réactifs à la noisette une IgE réactivité à l’arachide. Comme toujours dans ce type de double réactivité, la question est la même : « S’agit-il de deux réactivités distinctes ou d’une réactivité (...)
lire la suite 2889 lectures

article du 18 03 2015 par Dr Alain Thillay

Allergie à l’arachide : grillée vs bouillie !

L’allergie à l’arachide est d’une grande prévalence dans l’ensemble du monde et peut mettre en jeu le pronostic vital lors de réactions sévères. Pourtant, il existe des régions où l’arachide est très consommée sans pour autant entraîner des réactions allergiques. C’est l’exemple bien connu du continent africain. Ce travail a mobilisé plusieurs équipes de chercheurs originaires de différents pays, Zimbabwe, (...)
lire la suite 507 lectures

article du 23 02 2015 par Dr Stéphane Guez

Un nouveau traitement des allergies alimentaires : modifier les intestins !!

Dans cette étude expérimentale les auteurs ont étudié les effets de l’association de divers oligosaccharides non digestibles sur la réponse immunologique intestinale aux allergènes chez la souris. Les chaînes complexes diminuent les manifestations allergiques avec des effets immunologiques différents selon le segment intestinal. Ce travail ouvre une nouvelle voie de compréhension dans le (...)
lire la suite 594 lectures

article du 19 02 2015 par Dr Stéphane Guez

Allergie alimentaire : qui l’eut cru ? Cuit c’est comme cru mais en plus chaud.

Les auteurs ont étudié les effets de la chaleur sur certaines allergènes alimentaires : oeuf et lait, ainsi que sur la nature de l’épitope de liaison des IgE spécifiques des enfants qui restent allergiques à ces aliments cuits. Les caséines sont, avec l’ovomucoïde, les allergènes impliqués dans cette forme d’allergie. Ce travail confirme des données déjà connues concernant la thermo-stabilité de (...)
lire la suite 1059 lectures

article du 11 02 2015 par Dr Philippe Carré

L’âge n’attend pas le nombre des années dans l’allergie à l’arachide.

Cette étude représente une analyse moléculaire de quantification de la concentration d’IgE à l’arachide par la méthode ImmunoCAP, chez 15O sujets recrutés dans différentes régions européennes à partir de l’étude d’allergie alimentaire EuroPrevall, dont 68 allergiques à l’arachide ; 47 d’entre eux ont acquis leur allergie avant l’âge de 14 ans. Les principales données montrent : une sensibilité plus grande de (...)
lire la suite 307 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 486