En images
Un extrait d’œuf hydrolysé sans danger et efficace : le plus difficile est d’hydrolyser la poule !!

Un extrait d’œuf hydrolysé sans danger et efficace : le plus difficile est d’hydrolyser la poule !!


Immunothérapie orale avec extraits d’œuf hydrolysé à faible allergénicité chez des enfants allergiques à l’œuf. : Stavroula Giavi1,†, Yvonne M. Vissers2,†, Antonella Muraro3, Roger Lauener4,5, Anastasios P. Konstantinopoulos1, Annick Mercenier2, Antoine (...)

lire la suite

Rubrique alimentaires

L’allergie alimentaire est passée en 20 ans du stade d’inexistante ou de fantasme pour certains médecins au statut de dure réalité frappant jusqu’à 25% des enfants à deux ans. Cette constatation n’est pas seulement due au fait que l’on sait de mieux en mieux la retrouver : les congrès mettent en évidence le rôle primordial de notre mode de vie et de son retentissement sur notre microbiote et sur l’épigénétique. Arachide, lait de vache, noix, soja, farine de blé, poisson, fruits et bien d’autres aliments quotidiens sont des sources allergèniques potentielles. Des symptômes cutanés aux maladies respiratoires, l’allergie alimentaire peut se manifester de multiples façons.

Derniers articles alimentaires

0 | ... | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | ... | 486
article du 27 01 2015 par Dr Bertrand Lovato

Qui a peur de l’arachide ?

Cette étude canadienne a tenté d’analyser le mode de diagnostic d’allergie à l’arachide et les conduites d’éviction dans la fratrie de patients allergiques à l’arachide. Les patients ont été sélectionnés à partir du registre canadien d’allergie à l’arachide. L’évaluation s’est faite sur questionnaires patients. Il en ressort que 13,6% des frères et sœurs d’allergiques à l’arachide n’ont jamais été exposés à (...)
lire la suite 295 lectures

article du 14 01 2015 par

Les cacahuètes chimiques c’est bien meilleur !

Cette étude d’une équipe néerlandaise partait du principe qu’en utilisant une conglutine (Ara h2, albumine 2S) modifiée chimiquement pour l’utiliser en immunothérapie allergénique chez les patients allergiques à l’arachide permettrait de réduire les effets indésirables de ce traitement. Chez des patients allergiques à l’arachide, il a été étudié le taux d’IgE, d’IgG1, d’IgG4, la prolifération et (...)
lire la suite 626 lectures

article du 5 01 2015 par Dr Stéphane Guez

TPO à l’arachide négatif : dur, dur, l’enfant n’en fait qu’à sa tête !!

Dans ce travail rétrospectif les auteurs ont chiffré les échecs d’une reprise alimentaire de l’arachide à domicile après un TPO négatif. 32% des enfants sont concernés, avec principalement 2 causes : le refus alimentaire persistant de l’enfant vis-à-vis de l’arachide et la réapparition de symptômes lors de la reprise alimentaire. Ce travail clinique est très intéressant et vient confirmer des (...)
lire la suite 699 lectures

article du 12 12 2014 par Dr Céline Palussière

Plus c’est petit, plus c’est allergique (à la noisette).

L’allergie aux fruits (dont les fruits à coque) chez l’adulte est très souvent liée à une réaction croisée avec le pollen de bouleau. L’allergie aux fruits à coque de l’enfant est le plus souvent due à une réactivité vis à vis des protéines de stockage, qui induisent des réactions plus sévères. Les jeunes enfants n’ayant pas encore eu beaucoup de temps pour se sensibiliser aux pollens d’arbres, chez les (...)
lire la suite 984 lectures

article du 9 12 2014 par Dr Céline Palussière

Le chant des cigales influence-t-il l’allergie à l’arachide ?

L’apport du diagnostic moléculaire améliore la prise en charge des patients sensibilisés à l’arachide, en permettant de distinguer les réactivités aux protéines de stockage, aux LTP ou aux PR-10. Les conseils d’éviction et les trousses d’urgence peuvent ainsi être adaptées au profil de sensibilisation, en évitant certaines évictions inutiles. En ce qui concerne les allergies les plus sévères à l’arachide, (...)
lire la suite 709 lectures

article du 18 11 2014 par Dr Philippe Carré

Prévalence de l’allergie à l’arachide selon l’origine géographique des parents : c’est pas « peanuts » !

L’étude de population australienne Healthnuts a évalué, entre 2007 et 2011, 5276 enfants par des prick-tests alimentaires, et les enfants sensibilisés ont eu une provocation alimentaire à l’allergène suspect ; parmi eux 535 avaient un parent né en Asie de l’Est, et 574 né au Royaume Uni. Les associations entre le pays de naissance des parents et l’existence d’une allergie à l’arachide chez leurs (...)
lire la suite 503 lectures

0 | ... | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | ... | 486