En images
Concha bullosa : une levée de boucliers !

Concha bullosa : une levée de boucliers !


Concha bullosa : un bouclier anti-allergènes ? : Worrall DM1, Campbell RG, Palmer JN, Kennedy DW, Adappa ND. 1Department of Otorhinolaryngology - Head and Neck Surgery, University of Pennsylvania Health System, Philadelphia, Pa., USA. dans ORL (...)

lire la suite

Rubrique rhinites

La rhinite est une inflammation du nez et la sinusite est celle des cavités de la face appelées sinus. Ces maladies peuvent être dues à des microbes, ce sont les rhumes et les sinusites infectieuses, mais l’allergie en est une cause très fréquente et sous-estimée.

Ceux qui ont le nez bouché ou qui coule en permanence savent que la rhinite est une maladie très gênante socialement. Certains enfants sont ainsi montrés du doigt par leurs camarades de classe ce qui dessert leur intégration. Plusieurs études ont montré qu’une rhinite allergique mal soignée évoluait souvent vers l’asthme. Quand aux sinusites, elles sont souvent source de désagréments multiples : céphalées, surinfection, bronchites.

Derniers articles rhinites

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 204
article du 7 01 2015 par Dr Cécilia Nocent

Comment prédire la survenue d’un asthme chez un rhinitique allergique ?

La prédiction du risque de développer un asthme chez un sujet présentant une rhinite allergique est un souhait qui habite chaque médecin mais pour l’instant, rien n’est démontré alors que la relation asthme allergique – RA est majeure. Cet article venant d’une équipe allemande et publié dans Clinical and Experimental Allergy s’intéresse à cette question. Les auteurs ont essayé de retrouver des facteurs (...)
lire la suite 818 lectures

article du 30 10 2014 par Dr Philippe Carré

Nez et bronches : toujours le même même combat.

Les auteurs ont étudié, à partir d’une cohorte de naissance de 906 enfants, quels étaient à l’âge de 8 ans les facteurs de risque de rhinite, les différences de ces facteurs entre ceux ayant une rhinite allergique et ceux ayant une rhinite non allergique, et chez ceux ayant un asthme associé le rapport entre la rhinite et la sévérité de l’asthme. Les résultats montrent que parmi les enfants asthmatiques (...)
lire la suite 283 lectures

article du 26 09 2014 par Dr Alain Thillay

Éternuer ou conduire, il faut choisir !

Nombre d’études ont pu déjà fortement suggérer que la rhinite allergique est susceptible de dégrader la qualité de vie des patients qui en sont atteints. Ainsi, sommeil, concentration, mémorisation, vigilance sont impactés. Ici, cette étude émanant d’une équipe hollandaise s’attache à montrer le retentissement de la rhinite allergique sur les capacités de conduite d’un véhicule automobile. Le point (...)
lire la suite 352 lectures

article du 22 09 2014 par Dr Cécilia Nocent

Vers un nouveau facteur de risque de rhinite allergique dans l’enfance ????

Cette étude épidémiologique suédoise publiée dans Pediatric Allergy and Immunology recherche des facteurs de risque de développement d’une rhinite allergique dans l’enfance. Les auteurs ont réalisé une très grosse enquête épidémiologique (comme seuls les auteurs nordiques réussissent à le faire).Ils ont suivi par questionnaire la moitié des enfants nés en Suède de l’ouest en 2003. La sélection se faisait (...)
lire la suite 343 lectures

article du 24 06 2014 par Dr Alain Thillay

Rhinite allergique : vous connaissiez le kleenex maintenant voici la cellulose dans le nez !

Quelques études auraient montré un intérêt dans la prévention de la rhinite allergique par de la poudre de cellulose. Le principe est que cette poudre se transformerait en un gel au contact de la phase aqueuse des sécrétions. Ainsi, celui-ci agirait en empêchant le contact direct des allergènes avec les mastocytes présents dans le mucus et la muqueuse nasale. La cellulose est un glucide constitué (...)
lire la suite 1956 lectures

article du 4 06 2014 par Dr Philippe Carré

Le nez allergique chatouille les bronches à l’exercice, même en l’absence d’asthme !

Cette étude de population infantile de 6813 enfants, scolarisés dans 6 grandes villes françaises, montre que plusieurs phénotypes de rhinite sont associés de façon significative avec un bronchospasme induit par l’exercice (BIE), en l’absence d’asthme. La prévalence du BIE est dans cette étude est assez faible, de 3.3%. L’analyse en correspondance multiple montre que le BIE, bien que relié à l’asthme, (...)
lire la suite 627 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 204